Rechercher

RECONCILIONS-NOUS AVEC LES LIPIDES!

Mis à jour : juin 4


Ces dernières années, les lipides ont bénéficié d’une mauvaise image compte-tenu de leur fort apport calorique, et sont toujours associés à la prise de poids, au cholesterol, à l’encrassage des artères et plus généralement aux maladies cardio-vasculaires.

Pourtant, ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Comment faire le tri entre le bon et le mauvais gras? Que doit-on finalement consommer pour éviter toute carence et renforcer son métabolisme, sans pour autant prendre du poids?


Les lipides ont un rôle clé: ils représentent la principale source d’énergie stockable, sont indispensables au bon fonctionnement de nos cellules et de notre système nerveux, permettent la fabrication des hormones stéroïdiennes, la synthèse de la Vitamine D et le transport des vitamines lipidiques (Vit. A, D, E ,K).

Une consommation de lipides adaptées à nos besoin n’entraine pas de stockage mais contribue au bon fonctionnement de l’organisme et s’avère même utile pour lutter contre la prise de poids.

Il convient donc de faire le tri entre bonnes et mauvaises graisses, afin de réduire/supprimer les lipides néfastes qui encrassent le corps, et ceux qui sont indispensable au maintien de la santé.


Les Mauvaises graisses: Les Acides Gras Hydrogénés (Trans)


Ce sont surtout dans les produits industriellement transformés qu’ils se cachent:

=>Margarines, fritures, plats cuisinés industriels, pizzas, viennoiseries, barres chocolatées, produits de panification industriels, Fast food, huiles raffinées…

De part leur transformation lors des procédés industriels, ces acides gras trans ne sont pas reconnus par l’organisme. Ne sachant quoi en faire, il les stocke. Ils n’ont donc aucun intérêt nutritionnel et peuvent en revanche être délétères pour l’organisme lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, et favoriser à terme des pathologies comme le cholestérol, le diabète, le surpoids, les maladies cardiovasculaires…


NB: La réglementation Française (et Européenne) n’impose pas aux fabricants d’indiquer la teneur en Acides Gras Trans d’un aliment sur l’étiquetage. Il s’agit donc d’être vigilant sur la fabrication, et d’éviter les graisses hydrogénées.


Les graisses à consommer avec modération: Les Acides Gras Saturés


Bien qu’ils aient longtemps été accusés de former le cholestérol à l’origine de l’encrassage des artères, ils doivent cependant être consommés quotidiennement et constituer 1/3 de nos apports lipidiques par jour!

On les trouve principalement dans les produits d’origine animale:

=>Lait, fromage, beurre, viande rouge, certaines huiles végétales comme l’huile de palme et l’huile de coco

Attention néanmoins à ne pas les consommer en excès, car ils sont alors stockés sous forme de triglyceride, responsable de la prise de poids et qui sont pro-inflammatoires.


NB: Attention au produits allégées/light où la proportion d’acides gras a été baissée, mais compensée par des ajouts de sucres, additifs et agents de texture.


Les acides gras insaturés, à privilégier


Les acides gras insaturés comprennent:

=>les acides gras mono-insaturés (Les Omega 9) et

=>les acides gras poly insaturés ( Omega 6 et Omega 3), dit aussi Acides Gras Essentiels, c’est à dire que le corps doit les trouver dans la nourriture car il ne les fabrique pas lui-même.

Aujourd’hui, la plupart des individus sont en déséquilibre due à une trop importante consommation d’Omega 6 et pas assez d’Omega 3, favorisant ainsi le terrain inflammatoire.

Les Omega 3 sont donc à privilégier, d’autant que les Français en sont fréquemment carencés. Ils permettent:

. de réduire les taux de lipides sanguins,

. l’entretien du système cardiovasculaire,

. de prévenir l’hypertension artérielle,

. d’améliorer la qualité des membranes cellulaires, les réactions anti-inflammatoires et le système immunitaire.


L’EPA/DHA=> Ces acides gras sont des dérivés des Omega 3 et peuvent être directement trouvés dans les poissons gras: Sardines, maquereaux, anchois, saumon, hareng, thon…

Souvent sous-consommés, ils sont pourtant nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux.Ils sont à consommer 2 fois/semaine.



Durant une consultation naturopathique


Nous faisons ensemble le tour de toute votre alimentation pour déterminer le type de lipides qui seraient consommer en excès et ceux qui manqueraient.


Puis, je vous donne toutes les clés pour savoir:

-Où trouver les bonnes sources de lipides,

-Comment les consommer dans la juste quantité,

-Comment les conserver et les chauffer correctement pour éviter de les altérer,

-Consommer les bons lipides, au bon moment, pour fournir à l’organisme ce dont il a besoin au moment où il en a besoin, en suivant la logique de la CHRONONUTRITION.













14 vues

Sandra LEAL ROUSSEL

sandra.lealroussel@icloud.Com

06 19 05 06 50

Adresse Cabinet: 41 rue du Sergent Bobillot, 93100 Montreuil

© 2020 by Sandra LEAL. Proudly created with Wix.com