Rechercher

L'ADDICTION AU SUCRE : UN CERCLE VICIEUX

Mis à jour : juin 4

On a longtemps considéré le gras comme le pire ennemi pour notre organisme. Mais force est de constater que c’est le sucre qui pose aujourd’hui véritablement problème. Quel est son impact sur notre corps?

Comment expliquer notre addiction au sucre et quelles sont les solutions pour l'enrayer?


Les faits sont là: le sucre est le principal responsable de l’épidémie d’obésité présente sur l’ensemble de la planète, mais également une cause majeure pour de nombreuses maladies comme le diabète de type 2, la maladie de NASH (Non Alcoolique Stéatose Hépatique), les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension. Il favoriserait également l’apparition de certains cancers et autres problématiques comme les migraines, la fatigue, l'acné… et entraine, de façon plus générale, le vieillissement prématuré de l’ensemble de nos cellules.


Le problème, c’est que le sucre, il y en a partout. Dans les produits au goût sucré bien sûr, mais aussi dans les féculents, le pain, l’alcool et tous les produits industriels, qui regorgent de sucres cachés.

Et plus on mange, plus on en veut, puisque comme une drogue, il active la partie de notre cerveau répondant aux dépendances et addictions.



C’est d’autant plus difficile d’en sortir que les habitudes françaises nous font très mal démarrer la journée.

Culturellement, le petit-déjeuner français contient du pain (baguette blanche, pain de mie, biscottes...), confiture ou pâte à tartiner, des céréales, jus de fruits ou fruits, viennoiseries, lait ou autres boissons chaudes que l’on sucre la plupart du temps…On ingurgite donc dès le matin une énorme quantité de sucre.


Le problème, c’est qu’en démarrant la journée avec autant de sucre dans le sang, cela entraine forcément un pic de glycémie. Or notre corps est programmé pour que notre taux de sucre dans le sang soit de 1g/litre de sang. Pas plus. Avec une telle décharge, le corps réagit en produisant de l’insuline, qui va faire descendre ce taux de sucre rapidement. Au point de vous faire passer en hypoglycémie. Plus assez de sucre dans le sang. Résultat, vous avez un coup de barre, et votre cerveau vous redemande…du sucre.


S’ensuit un cercle vicieux où votre taux de glycémie joue aux montagnes russes toute la journée et où vous enchainez les coups de barre et les envies de sucre.

De plus, lorsque nous avons trop de sucre dans le sang, le glucose est stocké dans le foie, puis dans les muscles, en prévision d’un prochain effort. Mais ils ne peuvent le stocker de façon illimité. Le sucre en trop est alors transformé en triglycéride (en gras) et stocké, le plus souvent dans la zone abdominale (les cellules adipeuses de cette région étant plus sensibles à l’insuline). Il y a alors prise de poids.


Ce qu’il faut retenir de ce fonctionnement, c’est qu’en consommant trop de sucre, nous dérèglons notre métabolisme, et notamment notre pancréas qui produit trop d’insuline, pour ramener la glycémie à une valeur normale. S’il est trop sollicité sur le long terme, ce processus se détériore, et c’est l’apparition du diabète de type 2.

Le sucre en excès génère aussi un état inflammatoire général chronique, une modification de la flore intestinale, une acidité dans l’organisme, rendant le terrain plus propice à l’installation de différents maux.


Repérer les signes de dépendance:


=> Le sucre est source de réconfort, et sa consommation va de paire avec votre humeur (envie de chocolat après une mauvaise journée, d’un aliment « doudou sucré quand on est triste etc…)

=> Vous avez des envies irrépressibles de sucre, parfois même une envie incontrôlable et presque quotidienne de manger du sucre, quel qu'il soit

=> Vous êtes anxieux lorsque vous n’en mangez pas

=> Un manque de sucre vous donne envie de compenser (par du gras comme des pizzas, des burgers, des chips, frites…) l’objectif étant de compenser pour retrouver le même niveau de satisfaction.

=> Vous avez souvent des coups de barre dans la journée

=> Vous avez souvent une soif intense

=> Vous avez parfois des sauts d’humeur et êtes irritable

=> Vous prenez plus du ventre qu'ailleurs


Comment se désintoxiquer du sucre?


Déjà, il est important de préciser que tous les sucres ne sont pas délétèrent pour la santé (heureusement!) et que les glucides doivent représenter, selon les recommandations, environ 50% de notre apport énergétique. Cela implique qu’il ne faut pas le bannir à tout point de vue, mais bien apprendre à faire la distinction entre le bon sucre (sucres complexes) et le mauvais sucre, et plus particulièrement le sirop de glucose-fructose, extrêmement utilisé par les industriels de l’agro-alimentaire. Ce qui nécessite également d’apprendre à lire les étiquettes…


Comment la Naturopathie peut-elle aider?



Un protocole individualisé peut être mis en place après une première consultation, pour vous aider dans cette « désintox ». La bonne nouvelle, c’est qu’une fois qu’on commence à réduire le sucre, au bout de quelques jours, on en a de moins en moins envie!


Ce protocole passe d’abord par:


1=>Un rééquilibrage alimentaire pour mieux construire son assiette et avoir moins faim entre les repas

-Comprendre et connaître les aliments qui contiennent du sucre et/ou font grimper votre Index Glycérique (IG)

-Savoir consommer la bonne quantité, sous la bonne forme, au bon moment

-Apprendre à lire les étiquettes pour éviter les sucres cachés


2=> L’utilisation d’outils naturels pour vous aider à contrôler vos pulsions sucrées:

-Les plantes pour rééquilibrer l’organisme et aider à contrôler ses envies de sucres

-L’oligo-thérapie pour aider à réguler la glycémie

-L’olfacto-thérapie grâce aux huiles essentielles, qui aident à contrôler les envies de grignotage

-Des outils pour apprendre à mieux gérer les émotions comme le stress et l’anxiété, qui sont parfois à l’origine des pulsions sucrées « réconfortantes. »


N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur ce sujet!

103 vues

Sandra LEAL ROUSSEL

sandra.lealroussel@icloud.Com

06 19 05 06 50

Adresse Cabinet: 41 rue du Sergent Bobillot, 93100 Montreuil

© 2020 by Sandra LEAL. Proudly created with Wix.com